Journée d’étude de la section Archivistes d’entreprise et du secteur privé le 18 mai

La sec­tion des archi­vis­tes d’entre­pri­ses et du sec­teur privé de l’Association des archi­vis­tes fran­çais, orga­nise le 18 mai 2017 une jour­née d’étude inti­tu­lée « Le patri­moine his­to­ri­que des entre­pri­ses : une néces­sité à l’ère numé­ri­que ».

Les inter­ve­nants expli­que­ront pour­quoi, dans leur fonc­tion, le patri­moine de leur entre­prise est impor­tant et pour­quoi ne pas gérer ses archi­ves his­to­ri­ques aujourd’hui peut être une entrave au déve­lop­pe­ment de leur entre­prise demain.

Cette jour­née d’étude est cons­truite autour de 3 idées fortes :


Démontrer le carac­tère stra­té­gi­que de l’uti­li­sa­tion des archi­ves his­to­ri­ques afin de répon­dre aux dif­fé­rents enjeux de l’entre­prise : dans le domaine des res­sour­ces humai­nes, de la conduite du chan­ge­ment, de la ges­tion des ris­ques, de la pro­duc­tion et de l’acti­vité com­mer­ciale, de la recher­che et de l’inno­va­tion, du mar­ke­ting, de l’image de marque, etc. L’objec­tif : cons­truire un argu­men­taire pour convain­cre les diri­geants d’entre­prise de la néces­sité de mener une poli­ti­que de ges­tion des archi­ves patri­mo­nia­les.

Associer à cette jour­née des acteurs moins connus et de taille plus modeste afin d’appuyer les propos : il est pos­si­ble pour des entre­pri­ses de toute taille et de toute acti­vité de tra­vailler sur sa mémoire. D’autre part, dans un contexte ou la trans­for­ma­tion digi­tale s’impose à tous, il importe de pren­dre en compte la ges­tion des archi­ves électroniques et d’appré­hen­der leur cycle de vie afin de cons­ti­tuer le patri­moine de demain.

Accueillir des inter­ve­nants de toutes les fonc­tions de l’entre­prise ayant un inté­rêt à mettre en place une action patri­mo­niale. Pour pou­voir abor­der cette pro­blé­ma­ti­que de la manière la plus trans­verse pos­si­ble, l’AAF s’est asso­ciée à d’autres orga­ni­sa­tions pro­fes­sion­nel­les ou ins­ti­tu­tions : l’Afci (Association fran­çaise de com­mu­ni­ca­tion interne), le CELSA, le CNAM, l’APSE (Association des Professionnels en Sociologie de l’Entreprise).

4 tables-rondes favo­ri­se­ront l’échange et le dia­lo­gue entre les inter­ve­nants d’hori­zons divers ayant tra­vaillé sur des thé­ma­ti­ques pro­ches.

Programme et inscriptions