Le Prix Afci 2011 remis à Stefana Broadbent et Marion Bonnet

L’Afci a remis, mardi 29 novembre, son Prix 2011 du livre à Stefana Broadbent pour L’intimité au travail – La vie privée et les communications personnelles dans l’entreprise (FYP éditions).

Ce Prix récompense une réflexion très riche sur la place des communications privées au travail, en lien avec le développement des nouvelles technologies. Stefana Broadbent y remet en cause nombre de préjugés sur l’impact de ces communications sur la productivité et l’attention, et invite les organisations à intégrer au mieux, plutôt qu’interdire, ce phénomène sociétal.

Le Prix 2011 du meilleur mémoire a été décerné à Marion Bonnet, diplômée du Master 2 Communication publique de l’IEP de Lille, pour son travail sur «  »La culture d’entreprise comme levier de management au cœur de la communication interne » » (appliqué au cas d’Areva).

Un Prix « coup de cœur » a été remis à Emmanuel Pasquier pour son mémoire, réalisé dans le cadre du Master 2 Management, Travail et Développement Social de l’Université Paris Dauphine, intitulé «  »Parole et pouvoir d’agir – les déterminants d’une régulation sociale effective » ».

La cérémonie de remise du Prix Afci s’est déroulée en présence de Patrice Papet, directeur général délégué à l’organisation, au dialogue social et aux ressources humaines de France Télévisions, président du jury, et de Guillaume Aper, président de l’Afci.

diaporama_Prix

Crédit photos : Thierry Pinalie