Déjeuner-débat du 12 mai 2011 – E-reputation et communication interne : le salarié peut-il être un ambassadeur de son entreprise?

Avec les témoignages d’IBM et d’Useo

Aujourd’hui, le développement de l’usage des médias sociaux repose avec insistance la question du rôle du salarié dans la construction de la réputation de son entreprise. La tentation est alors forte, pour ces dernières, de ne raisonner qu’en terme de risques d’image et de vouloir maîtriser le non maîtrisable, notamment en plaçant les salariés sous de fortes contraintes. Si ce risque est réel, il est souvent surévalué et à l’inverse, le potentiel que représente pour une entreprise la présence de ses salariés sur ces réseaux est lui sous-estimé.

Bien accompagnés, l’utilisation des réseaux sociaux peut pourtant devenir la base d’une nouvelle façon de communiquer avec ses publics externes, en s’affranchissant de discours trop institutionnels et formatés. Ceci nécessite bien sûr de faire confiance à ses salariés et de le leur prouver, mais aussi de les guider dans cette démarche en leur expliquant quels en sont les bénéfices et les risques potentiels. Placer ainsi ses salariés au cœur de son dispositif d’e-reputation permet de repenser, en profondeur, son dispositif de communication externe et interne.

Pierre Milcent, consultant en réseaux sociaux d’entreprises chez IBM, nous a expliqué comment, à travers son rôle de « BlueIQ Ambassador », il contribue au développement en interne des usages des médias sociaux.  Willem Gabilly, responsable communication interne et médias sociaux de cette entreprise, nous a présenté les autres dispositifs mis en place par IBM pour accompagner ses collaborateurs sur ce chemin du « social business ».

Avec Anthony Poncier, consultant-directeur au sein du cabinet Useo, spécialisé en stratégie de collaboration sociale, nous avons abordé la question des opportunités, mais aussi des freins et des écueils à avoir en tête dans ce type de démarche.

Ce déjeuner-débat était animé par Guillaume Aper, président de l'Afci.

Téléchargements

Déjeuner-débat du 12 mai 2011 – E-reputation et communication interne : le salarié peut-il être un ambassadeur de son entreprise?

Réservé aux membres

E-reputation et communication interne : le salarié peut-il être l’ambassadeur de son entreprise

Réservé aux membres