Journal d’un médecin du travail

Journal d'un médecin du travail
Dorothée Ramaut
Le Cherche Midi, 2006, 173 pages

Encore un livre sur les perversions du management? Sans doute, mais celui-ci assez original. Il relate en effet l’expérience quotidienne d’un médecin du travail qui fait depuis dix-neuf ans deux vacations hebdomadaires dans un important hypermarché français (480 salariés), dont on ne connaîtra ni l’enseigne ni la localisation. Il se présente sous la forme d’un journal allant de juin 2000 à mars 2006.

À cette époque, il y a longtemps que Dorothée Ramaut s’est rendu compte de la pénibilité des conditions de travail et du stress que vivent les employés. Mais elle les jugeait presque comme des choses normales, les attribuant aux contraintes du métier et à une tradition bien installée de brutalité de la part des chefs. Cela jusqu’au jour de juin 2000 où entre dans son bureau, en larmes, un chef de rayon. Après un long arrêt pour dépression, Daniel passe la visitemédicale de reprise. Il ne peut se faire à l’idée de reprendre son poste. Il raconte la violence des relations dans l’entreprise, dont les cadres sont auteurs mais aussi victimes.

De proche en proche, au fil des confidences qu’elle recueille, Dorothée Ramaut découvre qu’elle n’est pas en face de cas individuels, comme feint de le croire la direction, mais bien d’un système de management fondé sur la terreur, l’humiliation, une sorte de dressage visant à briser les consciences. Elle en parle dans des réunions du CHSCT et du CE, mais les élus, pourtant au courant des faits, ne réagissent pas. Ils ont peur.

Elle écrit à la direction générale du groupe de distribution, mais son courrier reste sans réponse. Elle reçoit des menaces plus ou moins voilées. Heureusement pour elle, l’organisme qui l’emploie la soutient…

Un témoignage effrayant ? Sans doute. Invraisemblable ? Non, hélas ! Aux communicants, la lecture de ce livre permet de mesurer l’importance du médecin du travail : il connaît mieux que quiconque l’envers de la communication, son versant caché. Elle suscite aussi une interrogation : l’entreprise où se passe cela tient-elle un discours sur sa conception et sa pratique de la responsabilité sociale ? Ce n’est pas impossible…

Pierre Labasse

Téléchargements

Journal d’un médecin du travail

Réservé aux membres