PARIS – Demain, communiquer dans les organisations

Pour ses trente ans, l’Association française de communication interne a voulu en avoir le coeur net : où en est le métier de communicant interne ? Comment celles et ceux qui l’exercent vivent-ils le présent ? Comment se projettent-ils dans l’avenir ?

Pour la première fois, l’Afci dispose de données-clés grâce à un dispositif d’étude en trois volets :

1 – La construction de soi comme communicant interne :

Premier volet, une étude qualitative menée par deux psychosociologues : Florence Giust-Desprairies et Corine Cauvin Renault. Elle met en lumière, à travers les itinéraires de dix communicants internes, ce qui conduit à ce métier, comment il est vécu et investi par chacun. Souvent atypiques, les communicants internes n’en sont pas moins au centre des organisations par le rôle qu’ils jouent auprès de différentes parties prenantes, qu’il s’agisse des dirigeants, des managers ou des salariés.

2 – Le métier aujourd’hui :

Second volet : une enquête quantitative Afci/ Occurrence menée auprès de 367 communicants internes. Elle permet de cerner des traits distinctifs et de disposer d’éléments d’opinion sur le métier lui-même. Quel degré de satisfaction ?
Entre le métier souhaité et le métier effectivement exercé où se situent les communicants ? Points forts, points faibles, l’étude fournit de précieuses données sur la communication interne aujourd’hui.

3 – La communication interne demain

Troisième volet, prospectif, sous la forme de deux ateliers de co design pilotés par Harris Interactive. Réunissant une vingtaine de communicants, de managers et de salariés, ces ateliers ont permis de se projeter dans l’avenir. Comment se représenter la communication interne demain ? Des idées, des projets ont germé, dessinant des futurs possibles pour le métier autour de six challenges : le sens, le rapport au temps, le digital, les transformations, le rôle des managers, la créativité.

Une demi-journée pour prendre connaissance en détails des résultats !
#LaGrandeEtude2019